24 et 25 août : Soirées d’observation des étoiles sur le site du Cossoul

Lundi 24 et mardi 25 août, deux soirées d’observation des étoiles ont été organisées pour la première fois à Thémines sur le site du Cossoul. Le terrain avait été soigneusement préparé — tonte, sentiers d’accès, zone de parking — pour permettre d’observer le ciel dans les meilleures conditions.
Les amateurs d’étoiles ont répondu présents puisque plus de vingt personnes se sont déplacées, la météo étant clémente et le ciel dégagé. Avec la Lune, les planètes Jupiter et Saturne nous ont accompagnés toute la soirée, rejointes par Mars après 23 h. La Lune, présente lors de 2 soirées, nous a illuminés mardi, car proche du premier quartier.

Les animateurs Michel et Monique Vidal ont expliqué les galaxies, les étoiles, les constellations et les planètes, en illustrant à l’aide d’un pointeur leur position dans le ciel.
Ils ont répondu aux nombreuses questions que naturellement on peut se poser au regard des nombres astronomiques de galaxies peuplant l’univers et de leurs étoiles constitutives. Quelques paires de jumelles ont aussi permis de détecter entre autres la galaxie d’Andromède et quelques détails de la surface lunaire. Le principe de fonctionnement d’un télescope a été décrit mardi.
Entre autres explications,

  • le déplacement apparent des étoiles, résultant de la rotation de la Terre sur elle-même en 24 heures, autour d’un axe passant par l’étoile polaire, et de sa révolution autour du soleil en un an,
  • les constellations zodiacales qui coupent l’écliptique,
  • la voie lactée, trace de notre Galaxie dans laquelle se trouvent toutes les étoiles visibles dans notre ciel.

Associé aux rêves liés à toutes ces étoiles qui illuminent depuis toujours notre ciel, la soirée a aussi eu sa part de conte grâce aux histoires sur la mythologie qui illustrent les constellations et leurs positions.
Les conditions sanitaires actuelles limitant les usages de télescope et lunette d’observation, les organisateurs espèrent que dans un avenir proche, de nouvelles soirées pourront être organisées pour visualiser les planètes, leurs lunes et les anneaux, les nébuleuses planétaires résultant de l’explosion des étoiles en fin de vie, les amas d’étoiles qui brillent de mille feux comme des diamants, les galaxies lointaines, etc.
Merci à tous de votre présence.

On en parle dans la Dépêche :